LIVRE ET PLUS

passion livres et autres ...

04 décembre 2009

QUEL STYLE !

Philippe ROTH - La tache

4ème de couverture :

rothÀ la veille de la retraite, un professeur de lettres classiques, accusé d'avoir tenu des propos racistes envers ses étudiants, préfère démissionner plutôt que de livrer le secret qui pourrait l'innocenter. Tandis que l'affaire Lewinski défraie les chroniques bien-pensantes, Nathan Zuckerman ouvre le dossier de son voisin Coleman Silk et découvre derrière la vie très rangée de l'ancien doyen un passé inouï, celui d'un homme qui s'est littéralement réinventé, et un présent non moins ravageur : sa liaison avec la sensuelle Faunia, femme de ménage et vachère de trente-quatre ans, prétendument illettrée, et talonnée par un ex-mari vétéran du Vietnam, obsédé par la vengeance et le meurtre.

J’ai lu ce livre une première fois en avril 2008. J’avais beaucoup aimé l’étude fouillée des personnages. Moi qui ai une prédilection pour ce thème, j’avais été gâtée.

C’est donc avec grand plaisir, que dans le cadre de mon club de lecture, j’ai entrepris une seconde lecture. Et je suis toujours autant émerveillée par l’étude des personnages. Presque tous ici sont étudiés et décrits avec minutie, et force détails, qui aident à comprendre et à suivre le cheminement de l’intrigue. Par quel génie, l’auteur réussit-il à ne jamais nous ennuyer après la lecture de plusieurs paragraphes traitant d’un seul et unique sujet, qu’il s’agisse d’un personnage, d’un animal ou même d’un fait historique ou de société.

Cette construction implique que chaque personnage possède la même importance dans l’histoire, qu’il est indispensable à la compréhension du drame. Le récit est construit comme un puzzle, chaque personnage détient sa propre place, qui induit ou explique le fonctionnement ou la psychologie des autres personnages.

Mais l’histoire de Coleman, cette superbe étude, est prétexte à dénoncer le puritanisme, l’intolérance, le racisme, le traumatisme de la guerre du Vietnam, les secrets de famille, l’hypocrisie, le carriérisme. Tous les personnages, et Coleman en tête, se débattent au milieu de ces taches en essayant de tirer leur épingle du jeu.

Posté par Marifran à 21:57 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Un grand écrivain et un livre magnifique, Roth se bonifie encore en vieillissant son dernier roman est lui aussi une réussite mais avec un sujet difficile : la mort et la décrépitude de la vieillesse

    Posté par Dominique, 05 décembre 2009 à 09:46
  • @ Dominique : merci pour cette info. J'ai ajouté ce titre à ma LAL. Le sujet ne me fait pas peur, il faut seulement prendre garde à ne pas en lire plusieurs à la suite sur le même thème

    Posté par Meria, 05 décembre 2009 à 10:40
  • Bonjour, c'est en effet un très bon roman. La façon dont P. Roth nous révèle la "tache" de Coleman est remarquablement amené. C'est dommage que l'adaptation ciné ne soit pas à la hauteur (pourquoi avoir choisi Anthony Hopkins? Mystère!) Bonne journée.

    Posté par dasola, 05 décembre 2009 à 12:27
  • @ Dasola : c'est vrai que je ne me représente pas Coleman sous les traits de Hopkins ! Je le vois plus mince et plus grand. En règle générale, je fuis les adaptations cinématographiques

    Posté par Meria, 05 décembre 2009 à 14:44
  • Toujours pas lu Philip Roth, mais je le ferai, c'est sûr !
    C'est ce livre-ci que tu recommanderais le plus ?

    Posté par Brize, 06 décembre 2009 à 09:53
  • @ Brize : La tache est le dernier d'une trilogie, et l'amie qui nous l'a proposé pour notre club de lecture, m'a dit que c'était le meilleur des trois.
    Je n'ai rien lu d'autre de cet auteur, mais "Exit" dont parle Dominique me tente bien.

    Posté par Meria, 06 décembre 2009 à 10:37
  • Et comme c'est le dernier, c'est embêtant de ne pas avoir lu les deux premiers ?

    Posté par Leiloona, 07 décembre 2009 à 09:41
  • @ Leiloona : je pense que ce n'est pas un problème de ne pas lire les 2 premiers. Ce qu'il y a de commun entre eux n'est pas l'histoire ou les personnages, mais le thème de l'étude de personnages vivant aux Etats unis.

    Posté par Meria, 07 décembre 2009 à 12:28
  • Ce roman m'attend dans ma PAL et fera parti d'un de mes challenges.

    J'ai vu le film avec Anthony Hopkins donc je connais le secret de ce professeur mais je suis persuadée que cette lecture sera une belle découverte toutefois.

    Posté par anjelica, 08 décembre 2009 à 21:36
  • @ Anjelica : Ce roman est un incontournable ! Connaître le secret n'empêche pas d'apprécier la "méthode" qu'emploie l'auteur pour le révéler

    Posté par Meria, 09 décembre 2009 à 08:15

Poster un commentaire