LIVRE ET PLUS

passion livres et autres ...

17 janvier 2010

DE L'AVENTURE ...

Stéphane HÉAUME - La nuit de Fort-Haggar

Superbe soirée, vendredi, au cours de laquelle nous recevions Stéphane (oui je suis familière avec l’auteur, mais cela fait 4 fois qu’il anime nos rencontres, alors je peux me permettreJ), qui vint nous parler de son dernier opus : La nuit de Fort-Haggar.

La lecture a toujours une autre saveur, lorsque le lecteur à la chance de pouvoir échanger avec  celui qui a écrit le livre.

Il faut savoir que ce dernier roman est autobiographique, mais essentiellement en ce qui concerne les lieux, les paysages, et donc les couleurs, les atmosphères.

Comme je le précisais dans mon commentaire, les descriptions sont superbes. Et autour de ces lieux qu’il a connus, Stéphane a construit une histoire.

descampsLors de cette soirée, il a eu l’excellente idée de nous montrer des photos les lieux du Cameroun qu’il décrit, tel l’Akwa Palace (qui a bien changé aujourd’hui) ; Le Rex hôtel et sa terrasse sur laquelle le lecteur fait la connaissance de Lady Margreth ; une plantation poivrière qu’il a habitée : le Penja. Moïra quant à elle, existe bien, mais lorsqu’elle a lu le livre elle ne s’est pas reconnue J.
L’auteur a « pioché » des idées au Maroc, s’est inspiré d’une toile de Decamps « La caravane » et de la  6
ème symphonie de Mahler ….

La caravane - Alexandre Gabriel Decamps -Musée du Louvre

forthaggarJulia Schlick et Clifton Cliff s’aiment. Ils sont tous les deux journalistes, beaux, jeunes.

Mais un jour, Clifton disparait dans des circonstances mystérieuses.

Quelques années plus tard, Julia est contactée par un avocat, et se retrouve dans le désert de l’Aïr, pour découvrir, croit-elle, les raisons de cette disparition.

C’est un film livre d’aventure J tous les ingrédients sont là : une femme et un homme qui s’aiment ; l’un des deux qui ne se console pas de la disparition de l’autre ; un troisième personnage qui croit savoir ce qui est arrivé au disparu ; la traversée du désert à la poursuite d’une armée d’amazones et surtout à la recherche de celle qui les commande ; le siège d’un fort ; un secret de famille …

Le style est superbe, les descriptions merveilleuses, pleines de couleurs s’agissant des paysages de l’Aïr, mais l’auteur à mon avis, s’est trop appesanti sur les images, et pas assez sur les sentiments qui font vivre ses personnages.

Un bon moment de lecture, cependant.

Posté par Marifran à 11:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    J'ai lu "Le contemplateur" et l'ai apprécié, j'ai même un autre titre de cet auteur dans ma PAL depuis un siècle, il faudrait que j'y revienne...

    Posté par Ys, 08 janvier 2010 à 23:10
  • @ Ys : J'ai lu Le clos Lothar que j'avais beaucoup aimé, et Orkhidos que j'ai moins apprécié. Je n'ai pas lu Le fou de Printzberg ni Le contemplateur. Il faudrait que je lise ce dernier, qui est paraît-il, très différent des autres.

    Posté par Meria, 09 janvier 2010 à 08:47
  • Je viens de le commencer, c'est le premier roman que je lis de cet auteur.

    Posté par Slo, 10 janvier 2010 à 12:28
  • @ Slo : s'il te plait, je te prêterai son premier Le clos Lothar.

    Posté par Meria, 10 janvier 2010 à 15:29
  • C'est vrai que c'était une très belle soirée et c'était vraiment sympa que l'auteur nous ait fait un exposé pour nous expliquer son roman

    Posté par Slo, 17 janvier 2010 à 20:10
  • @ Slo : cela enrichit la lecture []

    Posté par Meria, 17 janvier 2010 à 20:25

Poster un commentaire