LIVRE ET PLUS

passion livres et autres ...

14 septembre 2011

L'HORREUR A NOTRE PORTE

Tout, tout de suite - Morgan SPORTES

toutdesuiteCe roman relate l’affaire du « Gang des barbares », qui eut lieu au début de l’année 2006.

Rappel des faits : dans la nuit du 20 au 21 janvier, une bande de jeunes enlève un jeune homme juif, qu’ils supposent riche, afin de l’échanger contre une rançon. Le calvaire d’Ilan durera 24 jours.

L’auteur s’est plus attaché à brosser le portrait de tous les jeunes ayant été mêlé à ce kidnapping.

Ce sont des filles et des garçons, certains mineurs ; certains lycéens ; « gaulois », africains, musulmans, chinois… ; les uns vivent chez leurs parents ; d’autres sont pères ; plusieurs ont un travail régulier ou des « petits boulots » ou sont délinquants depuis déjà quelques temps ; un certain nombre se drogue, d’autres pas ; les parents de quelques uns ont une « bonne situation »…

On suit avec force détails, comme dans un « bon » roman policier, jour après jour, parfois heure après heure, les faits et gestes des délinquants. Sauf que ça n’est PAS un roman policier.

Certains des participants à l’enlèvement diront lors de leur interrogatoire, qu’ils ont, à un moment ou à un autre, senti que « ça allait trop loin », ou qu’ils ne savaient pas à quoi ils collaboraient, ou qu’ils pensaient qu’il fallait relâcher l’otage, ou que le chef de la bande devenait incontrôlable, mais jamais aucun n’ira jusqu’au bout de son idée pour faire stopper le martyre …

L’auteur en dit peu sur les moyens mis en œuvre par la police pour retrouver le jeune homme, ce n’est pas son propos, mais on peut quand même se demander, comme le déclarera l’avocate d’un des geôliers « Pourquoi, à chaque exigence, par le ravisseur, d’un virement, a-t-il été répondu, systématiquement par une fin de non recevoir… ».

Enfin, pour vous donner une idée de l’atmosphère pesante de ce roman, je vous livre la première phrase de la 4ème de couverture : Vous qui entrez ici, laissez toute espérance. Ce livre est une autopsie : celle de nos sociétés saisies par la barbarie.

Merci à NEWSBOOK NEWSBOOKet FAYARD pour ce partenariat

Posté par Marifran à 12:55 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    J'ai trouvé ce livre très intéressant, le travail de l'auteur à la base doit être vraiment passionnant.

    Posté par Ys, 14 septembre 2011 à 19:30
  • @ Ys : tout à fait. J'ai bien aimé son parti de centrer le roman sur l'étude des délinquants, le calvaire d'Elie ayant été très relayé par les médias.

    Posté par Meria, 14 septembre 2011 à 23:51
  • Justement, je veux garder un peu d'espoir. Pas envie de lire ce roman inspiré de faits réels.

    Posté par Leiloona, 16 septembre 2011 à 09:25
  • Le genre de livre qui me fait très peur, la réalité est parfois bien plus terrible que la fiction...

    Posté par Doriane, 17 septembre 2011 à 17:06
  • @ Leilonna : je garde malgré tout espoir, je suis de celles qui croient que l'humain n'est pas mauvais de naissance

    Posté par Meria, 19 septembre 2011 à 17:36
  • @ Doriane : j'ai eu peur parfois en lisant ce livre, surtout à cause de l'indigence intellectuelle et morale(cf.4ème de couverture) des personnages.

    Posté par Meria, 19 septembre 2011 à 17:41
  • j'ai hésité... la prochaine fois, je le prends !

    Posté par Theoma, 15 octobre 2011 à 15:57
  • @ Theoma : moi aussi j'ai hésité un court instant à la lecture du résumé

    Posté par Meria, 16 octobre 2011 à 20:59
  • Enfin lu ! effectivement, un "conte de faits", un livre coup de poing ! je me réjouis de rencontrer l'auteur et suis persuadée que le débat sera des plus intéressants...

    Posté par Doriane, 17 février 2012 à 16:55

Poster un commentaire