LIVRE ET PLUS

passion livres et autres ...

20 janvier 2012

EN BREF : 3 lectures de décembre-janvier

Le garçon dans la lune - Kate O'Riordan

legarcondanslalunePrésentation de l'éditeur : Mariés depuis dix ans, Julia et Brian traversent une crise conjugale en demi-teinte. S'ils restent ensemble, c'est peut-être à cause de Sam, leur fils de sept ans, un enfant enclin à la rêverie qui voit dans la lune un petit garçon qui pleure. Mais lors d'une visite au père de Brian en Irlande, un drame affreux survient, qui se soldera par l'échec de leur union. Julia décide d'aller vivre chez son beau-père, un homme taciturne et tyrannique qui se sert d'elle comme femme à tout faire. En lisant des carnets dérobés, rédigés par la mère de Brian depuis décédée, elle ressuscite le secret qui étouffe les membres de la famille. Dans ce roman troublant et inoubliable de sensibilité et d'amour, construit comme un suspense, Kate O'Riordan s'impose de nouveau dans une magistrale fresque sur l'ambiguïté des sentiments et la fragilité de la nature humaine.

Mon avis : j'ai a-do-ré ! C'est mon premier coup de coeur 2012. De la sensibilité dans l'étude des personnages ; de la poésie dans la description des lieux ; un suspens présent mais discret ; des secrets de famille comme dans toutes les familles ...

Olivier - Jérôme Garcin

olivierPrésentation de l'éditeur : A la veille de ses six ans, Olivier fut fauché par une voiture. Il ne survécut pas à l'accident. II était le frère jumeau de Jérôme Garcin. Olivier a grandi en lui, en même temps que lui. Une présence fantomatique qui lui a donné très tôt le goût du repli, et un étrange rapport à l'existence. Dans ce récit, Jérôme Garcin remonte le fil de ses souvenirs, met en regard les grands textes littéraires ainsi que les écrits scientifiques consacrés à la gémellité. et retrouve à chaque fois un peu de ce frère perdu. Un jeu de miroir et de mémoire pour tenter de dire ce drame qui a déterminé sa vie. Olivier prolonge La chute de cheval et Théâtre intime, deux récits antobiographiques parus aux Editions Gallimard.

Mon avis : on en sait un peu plus sur Jérôme, peu sur Olivier. J'avais adoré La chute de cheval, Bartabas, Théâtre intime, Perspectives cavalères, Barbara claire de nuit (oui, c'est un de mes auteurs préférés), avec celui-ci je suis déçue. Je n'ai pas vraiment ressenti au fil des pages, les tourments, la souffrance, les manques de l'auteur, vis à vis de cette disparition.

 L'innocence - Tracy Chevalier

linnocencePrésentation de l'éditeur : Londres, 1792. Thomas Kellaway, ébéniste de son état, prend à la lettre l'invitation de Philip Astley, directeur du cirque du même nom, et part tenter sa chance à Londres. Mais passer de Piddletown à Lambeth n'est pas sans conséquence pour ses enfants. Ils ouvrent de grands yeux sur la ville tumultueuse et impitoyable que la jeune Londonienne délurée Maggie entreprend de leur faire connaître. William Blake, leur voisin, graveur et poète, sera le guide spirituel des adolescents tandis qu'ils franchissent le chaotique et exaltant passage de l'" innocence " à l'" expérience ". Un voyage initiatique dans le Londres de la fin du XVIIIe siècle, en marge d'une société déboussolée par les échos sanglants de la Révolution française.

Mon avis : je l'ai abandonné ! Je me suis ennuyée, contrairement à La jeune fille à la perle, La vierge en bleu ou Prodigieuses créatures. Je continuerai cette auteure que j'aime avec un autre titre.

Posté par Marifran à 08:53 - Permalien [#]
Tags :