LIVRE ET PLUS

passion livres et autres ...

03 juin 2009

AVEC LES YEUX DE L'AMOUR

Isabelle DELAMOTTE - Le roman de Jeanne à l'ombre de Zola

jeanne

Si celle à qui Zola a tendrement murmuré . " Tu sera dans mes pages, dans toutes mes pages désormais " est restée dans l'ombre, l'œuvre de l'écrivain porte l'empreinte de cette union. Jeanne Rozerot connaît une enfance miséreuse en Bourgogne. Il y a d'abord le décès de sa mère, puis l'arrivée de Rosalie, la nouvelle épouse de son père, qui ne l'aime guère, le départ de Cécile, sa grande sœur adorée, enfin le soulagement lorsque les deux fillettes s'installent chez leur tante maternelle, à Paris. Jeanne commence un apprentissage dans un atelier de couture. Mais vient la crise, les ateliers ferment les uns après les autres et Jeanne perd son emploi. C'est alors qu'un de ses amis lui présente Alexandrine Zola, qui l'embauche comme lingère. La belle saison arrive. Jeanne part à Médan, où le couple Zola a pris ses quartiers d'été, puis elle les accompagne à Royan. Et c'est le coup de foudre entre la jeune femme et l'écrivain...

J’ai beaucoup aimé ce roman, qui m’a permis de réviser mes connaissances concernant la vie de Zola.
Je trouve toujours intéressant d’aborder un personnage, via la vie d’un proche, cela apporte un autre regard, et permet de comprendre l’influence de cette personne sur l’œuvre ou la vie de l’artiste ou du personnage, quel qu’il soit. Comme par exemple, l’excellent livre de Alain Vircondelet : Consuelo de Saint Exupéry – Mémoires de la Rose.

En outre, l’auteure ne fait pas uniquement le récit de la vie de l’écrivain ou de Jeanne, mais aborde la vie au 19ème siècle aussi bien à Paris qu’en province, qu’il s’agisse de la bourgeoisie ou des « petites » gens. Elle explique également d’une manière rapide mais complète l’affaire Dreyfus.
Le « romanesque » est plus dans la manière de décrire les lieux, les habitations, les personnages et leurs sentiments. Un peu trop romanesque peut-être s’agissant de Jeanne et d’Émile, que l’auteure semble adorer, et qui, du coup, sont trop souvent parés à mon goût, de superlatifs et de bons sentiments. Mais cela ne nuit pas à l’intérêt du livre.

Posté par Marifran à 13:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Pas réussi à le lire, moi, surtout après avoir lu "Madame Zola" d'Evelyn Bloch-Dano, celui-ci paraît vraiment trop mal écrit. Enfin, je trouve, mais je n'ai pas l'avis universel !

    Posté par Cuné, 04 juin 2009 à 07:49
  • @ Cuné : je ne connais pas celui dont tu parles. C'est certain que si il est d'une meilleure qualité littéraire, on devient plus exigent sur les suivants. Je vais l'inscrire dans ma LAL

    Posté par Meria, 04 juin 2009 à 11:36
  • comme on dit, "derrière chaque grand homme, il y a une femme" et ça me tente bien de découvrir celle qui se cache derrière Zola. Maintenant, je vais peut être suivre le conseil de Cuné.

    Posté par zarline, 05 juin 2009 à 14:34
  • @ Zarline : et est-ce que derrière chaque grande femme se cache un homme ?

    Posté par Meria, 05 juin 2009 à 20:57

Poster un commentaire