LIVRE ET PLUS

passion livres et autres ...

02 juillet 2010

LE PREMIER DES TREIZE

Les Rois maudits 1 - Le Roi de fer - Maurice DRUON Quand, déambulant chez Virgin, mes yeux furent attirés, irrésistiblement, par une pile de livres de poche argentée, une vague de nostalgie me submergea J Me revinrent en mémoire, la série des Rois maudits, que j’avais empruntée à ma grand-mère (grande lectrice ainsi que ma tante et ma mère), et la fresque qu’avait proposé en 1972, Claude Barma, avec entre autres Jean Piat, dans le rôle de Robert d’Artois. Vous avez compris, je n’ai pas résisté, et j’ai acheté le tome 1 : Le... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 15:03 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juin 2010

BIS REPETITA PLACENT

L'accompagnatrice - Nina BERBEROVA Saint-Pétersbourg, 1919, au lendemain de la révolution d’Octobre. Sonechka, bâtarde et pauvre, de père inconnu, est engagée par Maria Nikolaevna, soprano issue de la société pétersbourgeoise, pour l’accompagner au piano durant ses répétitions et ses concerts. Lors de cette seconde lecture en vue de la réunion dînatoire de mon club de lecture, j’ai apprécié d’une autre manière ce roman. J’ai, comme au cours de ma première lecture, savouré le style épuré et concis de l’auteure ; la... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 08:23 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2010

DRAGUE SUR LE WEB

Traque sur le web - Didier FOSSEYEditions Les 3 encres Présentation de l’éditeur : Sur Internet, les sites de rencontres se sont multipliés et, pour des millions d’internautes, sont devenus aujourd’hui un moyen de communication… Mais aussi un formidable vivier pour des prédateurs en recherche d’une proie. Quand le premier cadavre d’une femme atrocement mutilée est découvert dans le 13eme arrondissement à Paris, le commandant Boris Le Guenn est loin d’imaginer où va le conduire cette affaire. Très vite, il comprend... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2010

LA FEMME QUI PLEURE

La femme qui pleure - Viktor LAZLO PRESENTATION DE L'EDITEUR : Ida attend son procès. Dans une sorte d'amnésie cotonneuse, elle s'essaie à dénouer les fils qui l'ont menée jusqu’à cette chambre d'hôpital psychiatrique. Elle comprend peu à peu qu'elle a commis l'irréparable.Mais au fond qui est-elle ? A qui s'adresse-t-elle continuellement ? Qui est Adrien ? Est-il son amant, est-elle sa victime, l'a-t-il manipulée et brisée ? Quelle relation entretenait-elle avec son fils Alexandre, qu'elle couvait d’un amour exclusif ?Ida délie... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 11:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2010

400 JOURS EN APESANTEUR

Je n'ai pas dansé depuis longtemps - Hugo BORIS Ivan est désigné pour être le premier homme à rester plus de quatre cents jours en orbite autour de la Terre. Un homme ordinaire, marié, père de deux enfants, quitte la planète. Tandis que l'Empire soviétique plonge dans le chaos, il tourne sans fin. Pour lui, le Soleil se lève et se couche seize fois par jour. Au fil du temps, il perd le sommeil, l'odorat, le goût. Sa colonne ne le porte plus. Sa raison vacille. Il s'entraînait depuis des années, l'esprit entièrement tendu vers le... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mai 2010

MERCI FRANCOISE, MERCI MADELEINE

Ce que m'a appris Françoise Dolto - Madeleine CHAPSAL J’ai rencontré Madeleine Chapsal au Salon d’Ozoir La Ferrière, en novembre dernier. Je connaissais cette auteure, de nom, je savais qu’elle a créé L’express avec son époux Jean-Jacques Servan Schreiber, mais je n’avais lu aucun de ses ouvrages. C’est une petite femme, toute mince, toujours rousse, au visage sillonné de rides, au contact simple et chaleureux, qui m’a dédicacé son dernier livre Le bonheur dans le mariage. J’avais également acheté Ce que m’a appris... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 14:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mai 2010

POURQUOI AMSTERDAM ?

Ian Mac Ewan - Amsterdam Dans le froid glacial d'un hiver londonien, deux vieux amis discutent : Clive Linley, musicien de renom, et Vernon Halliday, patron d'un puissant quotidien anglais. À leur côté, achève de se consumer le corps de leur ancienne maîtresse, la flamboyante Molly Lane, critique gastronomique et photographe. Tous deux expriment la même antipathie à l'égard d'un autre ancien amant de Molly : Julian Garmony, ministre des Affaires étrangères, aux idées xénophobes et répressives. Mais au lendemain de ces obsèques,... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 19:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2010

VOYAGE EN ROUMANIE

Marc LEPAPE - Vasilsca Ion Ardin, anéanti par les morts accidentelles de sa femme et de son fils (un inconnu à jeté un parpaing sur leur voiture, d’un pont au-dessus de la route), décide de tout quitter. Il vend appartement, voiture ; confie à son meilleur ami les quelques souvenirs qu’il ne peut ou ne veut pas détruire. Son errance pédestre le mène en Roumanie (on saura plus tard que sa mère était roumaine), près de la rivière Vasilsca et face à l’Apuseni. Le roman de Marc Lepape est un superbe équilibre, entre les... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 22:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2010

HORTENSE, OU LA RECHERCHE DE LA LIBERTE

Ariane CHARTON - Le roman d'Hortense C’est la vie d’Hortense Allard de Méritens -qui vécut au 19ème siècle, écrivit plusieurs ouvrages dont La femme et la démocratie de nos temps, fut la maîtresse de Chateaubriand et de quelques autres hommes moins connus, eut deux enfants hors mariage, fut l’amie de George Sand, tint un Salon où se rencontraient quelques uns des grands esprits de l’époque, participa à la Gazette des femmes, et qui surtout, surtout, plaça sa liberté et son indépendance au-dessus de tout- que nous fait partager... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 16:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mars 2010

UNE AUTRE SENSIBILITE DANS L'ECRITURE

Vincent Van Gogh - Lettres à son frère Théo Cette édition des lettres de Van Gogh à son frère Théo, n’évoque pas les amours du peintre, ni ses expériences professionnelles malheureuses, ni ses difficultés familiales. Le choix de Georges Philippart se porte sur les considérations artistiques du peintre. Il est intéressant de connaître les sentiments de Van Gogh sur l’art anglais (Londres, 1873) : « L’art anglais ne m’attirait pas fort, il faut s’y habituer. Il y a cependant ici des peintres habiles … ».Sur Corot (Paris, 1875)... [Lire la suite]
Posté par Marifran à 15:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,